mars 6

Crawl

0  comments

Le crawl lors d’un triathlon : conseils de pro.

La natation est l’épreuve la plus technique en triathlon. Tu ne sais pas nager le crawl ? Alors une chose est sur, tu ne gagneras pas ton triathlon sur cette épreuve, mais tu peux le perdre.

En adoptant une bonne stratégie de course, tu ne sera pas épuisé en sortant de l’eau et tu pourras aborder l’épreuve de cyclisme sereinement. Dans cet article, nous allons voir tous les aspects importants pour bien préparer son 1500 mètres pour l’épreuve de natation en triathlon. Ces conseils sont ceux d’un nageur professionnel. Ils vont te permettre de t’améliorer en crawl pour un triathlon.

(Cet article ne s’adresse pas aux débutants en natation. Si tu n’es pas capable de faire 400 mètres sans t’arrêter en crawl, alors tu peux te rendre sur cet article pour apprendre le crawl.)

1- Comment avoir une bonne technique pour nager le crawl ?

Beaucoup de triathlètes et de coachs ne s’attardent pas sur les points vitaux du crawl en phase de perfectionnement. La plupart du temps, on va demander au nageur d’avoir plus de glisse et de se grandir. Nager plus grand, pour avoir plus d’amplitude ; c’est normal, et les éducateurs sportifs, moi y-compris, l'enseignons à nos élèves depuis des années.

Mais je me pose une question, comment améliorer réellement l’efficacité de sa nage ?

Si tu en es là, c’est que la synchronisation et la gestion de ton volume respiratoire n’est plus un problème pour toi. La respiration est le point vital chez le débutant et peu de personnes ne le savent vraiment ; même chez les professionnels.

Comment véritablement améliorer sa nage ?

Je ne vois qu'une réponse.

Tu dois améliorer ta poussée sous-marine avec tes bras. C’est selon moi la chose que l’on à tendance à oublier quand on souhaite réellement améliorer ses performances en crawl. Arrête de penser à glisser et à t’allonger le plus possible dans l’eau, et concentre-toi sur ta poussée sous-marine !

⇒ Les meilleures astuces pour s’améliorer en crawl.

⇒ Les techniques pour une meilleure poussée sous-marine.

2- Comment maintenir une vitesse constante en crawl pour un triathlon ?

Comme je l’ai abordé précédemment, pour maintenir une nage correctement, il faut améliorer sa technique. Et surtout mettre tous ses efforts sur la poussée sous-marine pour diminuer la résistance de l’eau.

Mais, Il faut surtout travailler sur sa physiologie en variant les différentes zones d’efforts.
Un bon triathlète travaille toutes les vitesses et toutes les intensités.

C’est en repoussant toujours ces limites à l'entraînement que tu vas progresser pour atteindre tes objectifs lors de ta compétition.

Mais attention à ne pas tomber dans l’excès !
Cela ne veut pas dire que tu dois faire tous tes entraînements à fond et repousser tes limites à chaque fois.

Mais tu dois t’appliquer à donner le meilleur de toi même quand tu travailles une zone d’effort spécifique.

⇒ Tu veux apprendre quelques exercices de musculation pour améliorer ta nage ? Se muscler le haut du corps et les jambes est indispensable pour se perfectionner.

bannière crawl secrets

3- Comment nager lors d’un triathlon ? Techniques et conseils.

Les conditions réelles lors des triathlons.

Maintenant c’est le jour de la course, tu es un peu tendu et c’est bien…

Personnellement j’adore sentir cette tension avant le départ d’une course de natation. Comment ne pas aimer ce moment ?

Le stress c’est toujours bon avant le départ. Attends-toi à jouer des coudes avec tes adversaires du jour et à défier le chrono.

Le départ.

Le départ est donné, tes concurrents vont tous vouloir être placés correctement. Les 400 premiers mètres sont sans doute les plus intenses de l’épreuve de natation.

Il est là l'intérêt de travailler la gestion de ton énergie à l’entraînement, mais aussi de faire un bon échauffement.

Le départ est toujours délicat surtout si tu perds tes lunettes de natation ou si tu prends un vilain coup.
Reste vigilant et nage le crawl à ton rythme pour éviter de perdre trop d’énergie pendant la nage.

depart-Natation-triathlon

La stratégie de course.

Il peut y avoir une stratégie de course quand on est pro. Mais quand on est amateur, il n’y en a pas vraiment. Le plus important, c’est de garder une vitesse de nage constante et de ne pas sortir de l’eau avec trop de fatigue accumulé.

groupe-de-nageur-triathlon-qui-sont-een-train-de-nager-le-crawl

Durant la course, le mieux c’est de ne pas se retrouver seul face à l’élément liquide. Idéalement, essaye de rester en contact avec un groupe de nageurs. Pour gaspiller le moins d’énergie possible, tu vas nager à hauteur de son bassin.

A ce moment là, tu vas être aidé par la vague de l’autre nageur. Voilà une technique pour “éviter de se fatiguer inutilement ”

Une chose importante quand on nage en eau libre, c'est l'orientation. Tu vas devoir lever la tête régulièrement pour éviter de partir à la dérive.

La combinaison de natation.

Quand tu es mauvais en crawl, tu croises les doigts pour que l’eau soit froide pour que tu puisses mettre la combinaison néoprène.
Mais ce n’est pas une solution de compter sur elle.

Je te l’accorde, moi aussi j’aime nager avec ma combinaison de natation mais pas pour les mêmes raisons. Je déteste l’eau froide et c’est vraiment pour un confort personnel plus que pour améliorer mes performances.

La combinaison va t’aider à être plus “sur” l’eau. Car si tu as les jambes qui coulent, elles vont remonter.
C’est vraiment idéal pour les débutants et ceux qui n’aiment pas l’épreuve de nage au triathlon.

Conclusion : Le crawl lors d’un triathlon, comment faire ?

Pour améliorer son crawl il faut être intelligent et procéder par étape. Préparer un triathlon ou un Ironman demande une vraie stratégie d'entraînement.
Tu dois d’abord déterminer quels sont les point vitaux de ta nage et travailler en conséquence.

Mais si tu veux suivre mon expérience alors les points vitaux sont :

  • La respiration pour les débutants
  • La poussée pour les autres.

Arrête de vouloir glisser pour diminuer ton nombre de coup de bras, commence par devenir efficace sur ton travail de poussée sous marine.

ebook-nager-passion
flèche nager passion
  • Des conseils avisés pour apprendre à plonger et faire ses virages culbutes
  • Des fiches techniques avec des exercices pour les 4 nages
  • 2 séances de natation 100% technique pour améliorer sa glisse en natation
  • 66 pages illustrées pour t'aider à progresser en natation et être meilleur techniquement

A propos de l'auteur

NagerPassion

Amis depuis maintenant plus de 20 ans, nous nous sommes retrouvés aujourd'hui porté par une envie commune: transmettre notre passion de l'entraînement pour vous permettre d'améliorer votre technique de nage

Car nager, c'est bien, mais bien, nager c'est, mieux !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Nos lecteurs aiment aussi:

Son équipement natation le Guide 2020

Les bienfaits de la natation

Comment nager le papillon ? [GUIDE 2020]

La natation pour tous en 2020

Choisir ses palmes de natation [guide complet 2020]

Les élastiques de natation [Le Guide complet pour faire son choix en 2020]

>