mai 14

Pratique Natation

0  comments

La natation synchronisée en quelques mots

La natation synchronisée, appelée natation artistique depuis l'été 2017, est un sport nautique, mélange de gymnastique, de danse et de natation qui se pratique en piscine.

Discipline très exigeante et complexe, elle demande une très grande force cardio-respiratoire, ainsi qu'une grande énergie musculaire. Les athlètes doivent être souples, puissants, créatifs et endurants. Cette discipline demande de la concentration pour suivre le rythme musical, se déplacer et se repérer en trois dimensions dans l'eau. Proche de la danse, la natation synchronisée doit faire preuve de grâce, d'élégance, de beauté et de souplesse mais aussi de tonicité. Il ne faut pas oublier que les nageurs de natation synchronisée savent nager le crawl parfaitement. Ce sont d'excellents nageurs, car ils ont appris à nager tôt et gèrent parfaitement leurs appuis sous l'eau.

natation synchronisée

La natation synchronisée tend à devenir mixte. Certaines fédérations nationales, comme celles des États-Unis, du Canada, de l'Italie, de la Russie, et de la France, acceptent les compétiteurs masculins. En septembre 2000, la Fédération internationale de natation (FINA) accepte finalement les hommes, pour les compétitions internationales par couples, à partir de la Coupe du monde de Zurich de 2002. Depuis les championnats du monde de 2015, à Kazan, une nouvelle épreuve est apparue : le duo mixte, qui est donc nagé par un homme et une femme, ce qui est une première pour une compétition internationale. Cependant, aux Jeux olympiques, seules les femmes peuvent concourir, c'est le seul sport restant fermé aux hommes avec la gymnastique rythmique.

L'apprentissage de la natation synchronisée en France est échelonné par le passage de trois niveaux, composés chacun de trois épreuves : technique, danse, improvisation et propulsion, dont la difficulté augmentera avec le niveau à valider. Puis les compétitions de ballets s'effectuent selon la catégorie d'âge des nageuses.

Découvre l'historique de la natation synchronisée

La natation synchronisée moderne est apparue en 1907 avec Annette Kellerman, une championne de natation synchronisée australienne qui donne alors un spectacle dans un bassin en verre à New York3. Des clubs et des équipes universitaires vont apparaître dans divers pays dans les trente années qui suivent, notamment en Amérique du Nord. La première compétition de natation synchronisée et de figures imposées aurait été organisée au YWCA (Young Women's Christian Association) de Montréal, Canada, en 19244.

Le terme de « natation synchronisée » serait apparu en 1934 à Chicago, lors de l'annonce de la performance d'une équipe de 60 nageuses, The Modern Mermaids, entrainées par Katherine Curtis5,3. Les ballets aquatiques ont popularisé ce sport dans les années 1930, ainsi que les films hollywoodiens, particulièrement Le Bal des sirènes de George Sidney tourné en 1944 avec Esther Williams.

Quel matériel est nécessaire et autorisé en natation synchronisée ?

En natation synchronisée, le matériel utilisé est réglementé, voici ce qu'il est possible d'utiliser:

Un pince-nez : qui empêche l'eau de rentrer dans le nez lorsque les nageuses ont la tête « à l'envers », c'est-à-dire surtout lors des figures. Les pince-nez sont autorisés en toutes circonstances.

Des lunettes de natation : les lunettes ne sont autorisées que pour les séances d'entraînement et les figures imposées. Elles ne sont pas permises lors des ballets en compétition.

Un bonnet de bain : autorisé pour les séances d'entraînement et les figures imposées. Les figures imposées s'exécutent en maillot de bain noir et en bonnet blanc (au Québec, il s'agit d'un maillot de bain noir et d’un bonnet de l'équipe dont les nageuses font partie pour l'entraînement et d'un maillot de bain noir et d’un bonnet blanc pour les figures imposées.) afin que les nageuses ne soient pas reconnaissables par le jury lors des compétitions.

Un maillot de bain : couleurs au choix pour les séances d'entraînement, noir pour les figures imposées et en accord avec le thème musical pour les programmes. Les maillots de bain de compétition sont beaucoup plus travaillés : il peut y avoir différents tissus, de différentes couleurs, des paillettes et des motifs rappelant la musique. Les maillots de bain doivent être d'une pièce, sans trop d'échancrures (au-dessus des hanches maximum) ni de décolletés. Les accessoires ne sont pas permis.

Par ailleurs, les coiffes (uniquement pour les programmes), en harmonie avec les maillots, sont tenues par des pinces, autour d'un chignon, sur des cheveux gélatinés (avec de la gélatine alimentaire) pour une bonne tenue dans l'eau. 

Le maquillage est en harmonie avec les couleurs du maillot et le vernis à ongles est autorisé uniquement pour les compétitions internationales, à condition que toutes les nageuses aient le même. Le port de bijoux est interdit et les tatouages doivent être couverts.

natation synchronisée maquillage
Temps de lecture : 4 minutes

A propos de l'auteur

NagerPassion

Amis depuis maintenant plus de 20 ans, nous nous sommes retrouvés aujourd'hui porté par une envie commune: transmettre notre passion de l'entraînement pour vous permettre d'améliorer votre technique de nage

Car nager, c'est bien, mais bien, nager c'est, mieux !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Nos lecteurs aiment aussi:

A quel âge apprendre à nager à mon enfant ? de 0 à 99 ans

Le virage en natation

Savoir nager : 10 bonnes raisons d’aller à la piscine.

[GUIDE COMPLET] – Piscines de Paris

Comment nager le papillon sans s’essouffler ? 10 CONSEILS

Le Matériel De Natation indispensable. (+ 1 vidéo test produit)

>