août 4

Pratique Natation

0  comments

La natation pour tous en 2020 

À tout âge, en piscine ou en eau libre, la nage reste parmi les activités physiques les plus pratiquées en France: la deuxième après la marche.

Faudrait-il en déduire qu’après avoir appris à marcher, nous devons apprendre à nager?

La pratique de la natation reste un véritable enjeu de santé publique

En effet, la noyade accidentelle restant la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans, l’apprentissage aquatique sécuritaire est un axe indispensable de santé publique. 

Savoir nager et se mettre en sécurité, c’est aussi accéder à la joie de pratiquer un sport nautique, proche de la nature: canyoning, paddle, voile,.. En famille, entre amis, ou solitaire, la natation peut être une source de réjouissance tout au long de la vie de celui qui la pratique.

Nager participe aussi à se maintenir en bonne santé. Tout en faisant fonctionner le système cardio-respiratoire, la natation sollicite en douceur les articulations et les muscles. Nager, c’est aussi être au contact avec l’eau qui, à elle-seule, peut devenir une véritable source de bien-être.

Dans cet article, quelque soit ton âge ou ta condition physique, tu trouveras mille et une raisons de te mettre à l’eau.

Nager à tout âge

Chez l’enfant

À partir de 3 mois, les plus jeunes enfants peuvent participer avec leur parents à une activité “bébé nageur”. Il s’agit de séances d’éveil aquatique permettant la familiarisation de l'enfant avec l’eau: trouver son équilibre, se mobiliser, développer sa confiance en soi tout en étant au contact avec un des parents. Un éducateur est présent et guide la séance (généralement une par semaine).

Un peu plus tard, pour l'enfant, l’expérience peut continuer au “jardin aquatique”. Développant son sens de proprioception dans l’eau, il commence à assimiler des réflexes de mise en sécurité. Encore une fois, tout ce chemin reste ludique: c’est la condition d’un bon apprentissage.

On estime qu’un enfant devrait savoir nager à son entrée au CP. À 6 ans, le développement psychomoteur permet l’apprentissage codifier de la natation. Des cours particuliers ou des séances d’entraînements en groupe peuvent être proposer. 

Ainsi, à partir de 6 ans, un enfant qui se trouve à l’aise dans cet élément pourrait même intégrer l'École de Natation Française au sein d’un club de natation affilié à la Fédération Française de Natation. Les jeunes nageurs vont renforcer leurs réflexes de sécurité tout en apprenant les quatre nages: papillon, dos, brasse, crawl. Ensuite, que ce soit en loisirs ou en compétition, un enfant, trouvera toujours sa place dans un club. 

Le savoir-nager fait partie de l’éducation, et des professionnels sont formés pour délivrer cet apprentissage. Apprendre à nager à son enfant, c’est lui offrir un moyen supplémentaire d’épanouissement et de mise en sécurité, qui lui sera utile tout au long de sa vie.

Pour en savoir un peu plus sur l’apprentissage de la natation chez l’enfant, tu trouveras un guide plus complet de ces étapes sur notre blog.

Chez l’ado

Pour l’adolescent, nager est une activité physique complète très bénéfique tant sur le développement psychomoteur que psychique.

Pendant cette période de pleine transformation squelettique et biologique, le corps se développe de façon harmonieuse au travers de la pratique de la natation. Impliquant tous les muscles du corps et stimulant l’appareil cardio-respiratoire, nager devient un vrai gage de bonne santé.

En simple perfectionnement technique ou en compétition, la natation en club permet de consolider sa confiance en soi.

Se débarrassant du complexe du homard, l’adolescent pourrait se sentir comme un poisson dans l’eau grâce à la natation.

Le savoir-nager est un véritable atout sécuritaire à cet âge où les jeunes peuvent se retrouver pour vivre des instants de joie partagée: sauter dans les vagues ou pratiquer un sport aquatique, nager devient un facteur d’intégration à un groupe.

Chez l’adulte

Pour la personne adulte, peu importe le niveau, tous les prétextes sont bons pour se jeter à l’eau et se mettre à la natation: une musculature harmonieuse, un corps plus svelte, un exutoire mental, une recherche de performance… Nager, c’est tout ça à la fois, et plus encore.

Pratiquée seul, la natation permet de se mettre dans sa bulle. De ressentir un moment de sensation où la concentration est tournée vers soi. Bye bye les tracas du quotidiens quand même le téléphone reste au vestiaire...

En famille, en groupe d’amis ou en club, elle est souvent corrélée avec des moments de partages inoubliables. En piscine, à la mer, en lac, en rivière, nager en groupe nous donne une cohésion sociale, où chacun trouve sa place.

S’inscrire dans un club pour suivre des entraînements de natation loisirs, de bien-être, voire de compétition, c’est se donner des objectifs personnels qui nous structurent.

Savoir nager, c’est aussi avoir accès à d’autres activités aquatiques qui elles aussi, se pratiquent en groupe ou solitaire. On a tous des rêves: nager avec des dauphins, plonger pour voir de jolis fonds marins, faire de la voile dans un endroit magique, descendre une rivière en canoë, faire du paddle sur un immense lac, découvrir un nature sauvage grâce au canyoning… Tous ces rêves commencent par savoir et aimer nager.

Tu trouveras parmis les articles de notre blog, selon ton niveau, une aide précieuse pour apprendre les bases, comme le crawl, ou pour te perfectionner grâce à différents programmes.

bannière crawl secrets

Pour les seniors

Ce n’est pas une légende: la natation est l’activité physique parfaite pour les seniors. Hormis quelques contre-indications (par exemple les infections pulmonaires, ORL, épileptiques), la pratique de la natation présente de nombreux avantages.

Pratiquée régulièrement, elle permet de maintenir en douceur une bonne musculature tout en soulageant les articulations qui travaillent sans contraintes excessives.

L’entraînement régulier permet aussi au système cardio-pulmonaire d’entrer dans un fonctionnement stable.

Nager en accueil public, ou en club: tout est possible. 

Si on est de nature solitaire, on aimera nager seul pendant les heures d’ouverture au public.  Si on a envie de partager un moment plus social, lier connaissances, tout en faisant des exercices sous l’œil expert d’un éducateur formé, une activité en groupe sera appréciée. Il peut s’agir d’aquagym ou de perfectionnement en natation, l’important est de rester en forme et de se faire plaisir.

Les seniors peuvent aussi envisager de beaux moments de partages avec les petits-enfants qui pourraient bien être épatés par l’aisance aquatique de leurs grand-parents nageurs.

Nager, c’est aussi retrouver une meilleure santé, la maintenir

Nager, c’est vraiment l’activité accessible à tout le monde qui permet de se refaire une santé physique ou de la maintenir.

À propos de la natation, il est de notoriété publique qu’elle permet de se muscler harmonieusement, de perdre quelques kilos, de pratiquer une activité physique tout en prenant soin de ses articulations… En fait, c’est encore mieux que ça: certains cours spécifiques permettent des entraînements de natation même quand on pense que faire du sport est difficile voire impossible.

Depuis quelques années, la Fédération Française de Natation a développé un programme de natation qui joue un véritable rôle dans la  prévention santé par le biais de l’activité physique: l’activité “Nagez Forme Santé”. Ces cours, délivrés par des éducateurs formés spécifiquement, permettent de nager pour développer, maintenir ou restaurer son capital santé et améliorer sa qualité de vie pour les personnes atteintes de certaines affections . C’est une activité ouverte aux nageurs et aux non-nageurs atteints de pathologies telles que diabète, cancer, surcharge pondérale, maladies cardio-pulmonaires, maladies ostéo-articulaires,... 

Concernant les femmes enceintes, certaines croyances ont la dent dure. S’il y a bien une activité physique qui soulage et apporte du bien-être pendant la grossesse, c’est bien la nage. Tant que le col utérin est fermé, il n’y a pas de risque pour la santé du bébé. 

Une phobie de l’eau saura aussi être résolue par un accompagnement lors de séances mettant en place une méthode afin de se débarrasser de l’aquaphobie.

Même en situation de handicap, aucune excuse n’est plus permise! En France, de Théo Curin, grand champion de natation handisport, amputé des quatre membres, à Carla Rapicano qui détient un des plus impressionnant palmarès de la natation adaptée, on a de quoi croire en soi et en ses capacités physiques, même si on se trouve dans une situation de handicap. Nager devient alors une réelle source de résilience.

Alors peu importe ton âge, ta condition physique, si tu souhaites nager, tu trouveras sûrement près de chez toi, une piscine municipale, ou une association de natation qui délivrent un entraînement répondant à tes attentes. Une séance d’essai est toujours préconisée avant toute inscription, et certaines structures la propose d’emblée. 

ebook-nager-passion
flèche nager passion
  • Des conseils avisés pour apprendre à plonger et faire ses virages culbutes
  • Des fiches techniques avec des exercices pour les 4 nages
  • 2 séances de natation 100% technique pour améliorer sa glisse en natation
  • 66 pages illustrées pour t'aider à progresser en natation et être meilleur techniquement

A propos de l'auteur

NagerPassion

Amis depuis maintenant plus de 20 ans, nous nous sommes retrouvés aujourd'hui porté par une envie commune: transmettre notre passion de l'entraînement pour vous permettre d'améliorer votre technique de nage

Car nager, c'est bien, mais bien, nager c'est, mieux !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Nos lecteurs aiment aussi:

Son équipement natation le Guide 2020

Les bienfaits de la natation

Comment nager le papillon ? [GUIDE 2020]

Choisir ses palmes de natation [guide complet 2020]

Les élastiques de natation [Le Guide complet pour faire son choix en 2020]

Choisir ses plaquettes de natation [guide complet 2020]

>