mai 19

Pratique Natation

0  comments

LE VIRAGE EN NATATION

Tu es un nageur régulier et tu cherches à améliorer tes performances ? Alors voici des aspects techniques sur lesquels tu peux te focaliser : les phases non nagées.
Les phases non nagées correspondent aux virages, aux coulées, aux reprises de nage et également aux départs plongeons.

Dans cet article, nous allons nous intéresser aux virages des différentes nages et te dire comment tu vas devoir les réaliser. Nous irons même un peu plus loin et te parlant de la phase d’approche au mur, de ta prise d’appui sur celui-ci et enfin de ta coulée et la reprise de nage à réaliser.

1) Les deux types de virage en natation

Nous pouvons distinguer deux types de virage :

  • Les virages à la main
  • Les virages culbutent

Les virages à la main, comme son nom l’indique, signifie que tu vas réaliser un virage en touchant le mur avec une ou deux mains en fonction de la nage. En papillon et en brasse, tu devras toucher le mur à deux mains simultanément, mais nous te le détaillerons juste après. En crawl et en dos, tu pourras effectuer un virage en touchant le mur à une seul main.

Les virages culbutes sont eux utilisé en crawl et en dos. Ils ne sont pas réalisés de la même manière selon la nage, et nous verrons ces différences un peu plus bas. Le virage culbute consiste à réaliser une roulade sous l’eau pour venir prendre appui au mur avec ses pieds pour pousser.

Voyons maintenant en détail comment s'exécute le virage dans l’ensemble des nages. Pour chacune des nages, nous parlerons :

  • De la phase d’approche au mur ainsi que de la prise d’appui
  • Du retournement
  • De la coulée et de la reprise de nage

2) Le virage dans les différentes nage

Le virage en papillon

Phase d’approche au mur et prise d’appui

Tu vas devoir te rapprocher du mur en faisant des mouvements de papillons. (Clique ici pour savoir nager le papillon) Sur les derniers mètres, tu vas tendre tes bras devant pour te laisser glisser afin d’atteindre le mur. Tes mains vont venir toucher le mur simultanément afin d’initier la phase de retournement. Tes mains devront être au même niveau, et légèrement sous la surface de l'eau.

Le retournement

Une fois tes deux mains en contact avec le mur, tu vas ramener un bras vers l’avant en le passant sous l’eau. Lors de cette action, tu vas fléchir les jambes pour ramener tes pieds au mur. Légèrement avant que tes pieds se posent au mur, ton deuxième bras vas se positionner devant en passant cette fois-ci hors de l’eau et au-dessus de ta tête. Enfin, tu vas pousser le mur avec tes pieds pour te propulser avec de la vitesse dans le sens opposé.

La coulée et la reprise de nage

Après avoir poussé le mur, tu vas te laisser glisser, bras tendus devant en position fusée. Cette glisse peut être réalisée sous forme de vrille. Lorsque tu sens que ta vitesse diminue, réalise des ondulations qui vont te ramener vers la surface. Tu pourras ensuite reprendre ta nage du papillon. Attention, le règlement de la fédération française de natation explique que le nageur devra être positionné sur le ventre avant de reprendre la nage.

Le petit + : essaye d’arriver sur le mur lors de ton dernier mouvement pour éviter de perdre du temps en glissant pour atteindre le mur.

Le virage en dos crawlé

Phase d’approche au mur et prise d’appui

Le virage en dos est le plus complexe des 4 nages, car étant donné que tu te déplaces sur le dos, tu ne vois pas la distance qui te sépare du mur. L'entraînement et la répétition de la phase d’approche vont donc être très importants pour réaliser au mieux le virage culbute. Voici un article si tu souhaites apprendre à bien nager le dos crawlé.

À partir des drapeaux (5 mètres avant le mur), tu vas devoir compter le nombre de mouvements de bras que tu dois réaliser pour atteindre le mur. Lors de l’avant-dernier mouvement, tu vas effectuer une rotation de ta tête et de tes épaules pour te retrouver sur le ventre. Ton dernier mouvement sera donc un mouvement de crawl, et tu te retrouveras proche du mur la tête en avant et les deux bras le long du corps.

Le retournement
C’est la tête qui va initier l’ensemble du mouvement de la culbute. Tu vas ramener le menton vers ta poitrine et venir enrouler ton corps en repliant les jambes. Tes bras devront rester fixe et te permettront de prendre appui sur l’eau pour contrôler ta rotation. La rotation est terminée lorsque tes pieds touchent le mur.

La coulée et la reprise de nage
En ayant les jambes fléchis, tu vas effectuer une poussée au mur en gardant le corps aligné et les bras bien tendus au-dessus de ta tête dans l’axe du corps. Laisse toi glisser sous l’eau en ayant un corps bien gainé et lorsque ta vitesse de déplacement diminue, tu peux réaliser au choix des battements ou des ondulations pour remonter à la surface. Le mouvement des bras reprend lorsque tu es à la surface.

Le petit + : s’il n’y a pas de drapeaux aux 5 mètres dans la piscine, alors regarde le changement de couleur sur la fin des lignes du bassin.
bannière crawl secrets

Le virage en brasse

Phase d’approche au mur et prise d’appui

Tout comme en papillon, tu vas devoir faire varier l’amplitude de tes derniers mouvements afin de toucher correctement le mur. Ensuite, il faudra que tu touches le mur simultanément, avant d'effectuer ton retournement. Si tu souhaite bien apprendre la brasse coulée, cet article t'intéressera.

Le retournement

Le retournement est le même que pour le virage du papillon. Une main va venir se placer en direction du mur opposé en passant sous l’eau. Tes jambes vont se regrouper en passant sous ton buste pour venir placer tes pieds au mur. Le placement de tes pieds est libre.
À ce moment là, tu vas jeter ton deuxième bras vers l’avant pour rejoindre celui étant déjà positionné. Ce mouvement s'effectue au-dessus de l'eau.

La coulée et la reprise de nage

Pousse sur le mur en étant le plus aligné et le plus gainé possible en position fusée les bras bien tendus devant. Laisse toi glisser jusqu'à ce que ta vitesse diminue. Enfin, réalise une reprise de nage.
La reprise de nage en brasse est différente des autres nage. Tu vas effectuer une poussée simultanée des deux bras vers l'arrière jusqu’aux cuisses sans bouger les jambes. Profite d’un temps de glisse à ce moment-là. Ensuite, en effectuant un ciseau de brasse, tu vas ramener tes bras sous ton corps vers l’avant. Après ça, tu pourras reprendre ta nage complète en brasse.

Le petit + : il est désormais possible de réaliser une unique ondulation lors de la phase de pousser des deux bras pendant la reprise de nage. Si elle est bien réalisée, elle te fera gagner un temps précieux.

Le virage en crawl

Phase d’approche au mur et prise d’appui

Le virage en crawl s'effectue en réalisant une culbute, c'est-à-dire une roulade sous l’eau. C’est ta tête qui va initier le mouvement et qui te servira de gouvernail. Pas besoin de toucher le mur avec les mains, en revanche profite de ton dernier mouvement de bras pour avoir de la vitesse dans ta rotation. Pour savoir comment nager le crawl, voici un article intéressant.

Le retournement

Lorsque tu es assez proche du mur, enroule ta tête, tes épaules et effectue la rotation. Amène ton menton toucher ta poitrine pour faciliter la culbute. Comme en dos, tes bras restent tendus le long de ton corps et tes mains vont te permettre de te bloquer et d’être beaucoup plus stable en ayant également plus de puissance lors de ton virage. Pour ne pas avoir d’eau qui rentre dans le nez, pense à bien expirer durant toute la rotation. 
La culbute s'arrête lorsque tes pieds rentrent en contact avec le mur, que tes jambes sont fléchies et que tes bras sont tendus devant. Tu peux être de profil à ce moment-là.

La coulée et la reprise de nage

Enfin, pousse énergiquement au mur, et laisse toi glisser en fusée. Réalise des ondulations ou des battements de jambes lorsque ta vitesse de nage diminue pour rejoindre la surface.

En natation, la respiration est un point technique important. Il faudra également que tu en tiennes compte lorsque tu réaliseras tes virages. Lors de tes virages culbutes, la respiration se divisera en deux temps : une longue inspiration (dans ton dernier mouvement de bras) avant d’amorcer la rotation sous l’eau et une expiration plus lente au moment de ta culbute et de ta reprise de nage.

Généralement, si tu n’arrives pas à réaliser ton virage correctement, c’est car tu ne contrôles pas encore assez bien ta respiration. Donc prends le temps de réaliser des exercices d’inspiration et d’expiration au mur pour être plus à l’aise.

ebook-nager-passion
flèche nager passion
  • Des conseils avisés pour apprendre à plonger et faire ses virages culbutes
  • Des fiches techniques avec des exercices pour les 4 nages
  • 2 séances de natation 100% technique pour améliorer sa glisse en natation
  • 66 pages illustrées pour t'aider à progresser en natation et être meilleur techniquement

A propos de l'auteur

NagerPassion

Amis depuis maintenant plus de 20 ans, nous nous sommes retrouvés aujourd'hui porté par une envie commune: transmettre notre passion de l'entraînement pour vous permettre d'améliorer votre technique de nage

Car nager, c'est bien, mais bien, nager c'est, mieux !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Nos lecteurs aiment aussi:

La natation pour tous en 2020

Choisir ses palmes de natation [guide complet 2020]

Les élastiques de natation [Le Guide complet pour faire son choix en 2020]

Choisir ses plaquettes de natation [guide complet 2020]

Choisir sa planche de natation [Le Guide 2020].

Reprise De l’entrainement natation, Après Le Confinement [COVID-19]

>