mars 26

Crawl

1  comments

Comment Nager Le Crawl En Glisse ? 3 conseils indispensables.

Tu te demandes comment mieux glisser dans l’eau, nager le crawl tout en glisse te fait rêver  ?
Alors lis cet article, car je vais t’expliquer point par point comment y parvenir ! Quand tu regardes les autres nageurs tu te demandes…: mais comment font-ils pour générer autant de glisse alors qu’ils tournent à peine les bras ? Tu vas voir, ce n’est pas si compliqué, à condition de t’entraîner à la piscine et de faire quelques éducatifs

Cet article est destiné aux nageurs et nageuses, en pratique de loisir ou en préparation de triathlon, et surtout en phase de perfectionnement. Si tu veux apprendre à nager le crawl, rendez-vous sur le blog pour lire d’autres articles.

 

L'IMPORTANCE DE LA TECHNIQUE POUR BIEN NAGER LE CRAWL EN GLISSE.

La technique de nage est l’un des piliers majeurs de ta performance.

Si tu es faible techniquement et que tu cherches à établir des performances lorsque tu nages le crawl, c’est un peu comme si tu bâtissais un château avec des fondations inexistantes... c’est mission impossible !

Et c’est pour ça que beaucoup de nageurs perdent de longues années sans voir de réelles améliorations dans leur nage, car ils nagent en enchaînant les longueurs sans faire attention à la manière dont ils font les choses, sans chercher à se perfectionner. 

Le crawl est la nage la plus rapide des 4 nages, mais du coup, est-ce-que cela signifie que tu doives faire énormément de mouvements pour te déplacer ?

Je ne pense pas. Il est indispensable, d’améliorer sa technique de nage pour apprendre comment bien nager le crawl.

La glisse en crawl une technique particulière.

Car au contraire, moins tu feras de mouvement dans l’eau, et plus tu seras efficace !  Bien évidemment, je m’entends, il faut que tu trouves la bonne relation entre le temps que tu vas mettre à effectuer une longueur et le nombre de coups de bras que tu vas réaliser.

Si tu “moulines” dans le vent, tu gaspilles ton énergie et c’est souvent pour ça que tu arrives n'arrive pas à nager le crawl sans t'essouffler. C’est ce qui nous amène au  premier point que tu vas pouvoir améliorer lors de ton prochain entraînement pour mieux glisser dans l’eau en crawl.

bannière crawl secrets

PLUS DE GLISSE EN AMÉLIORANT SON AMPLITUDE.

La théorie.

 

Tout va se jouer sur ton amplitude durant les mouvements de bras.

Pour éviter de “mouliner” sans avancer, il va falloir que tu ailles chercher loin devant une fois que ton bras sera entré dans l’eau. Pour ça, tu vas devoir solliciter tes épaules. Elles ne doivent pas rester fixes et rigides, non. Au contraire, elles tournent autour de l’axe représenté par ta tête.

Si tu ne mobilises pas tes épaules quand tu nages en crawl, tu ne vas pas pouvoir aller chercher un appui loin devant toi. Mais ce n’est pas tout, pour gagner en amplitude, tu vas également devoir pousser loin derrière.

Trop souvent je vois des nageurs, que j’appelle généralement des « petits bras », qui ne finissent jamais leur poussée. Ces nageurs sortent généralement leur bras au niveau de leur hanche, du coup, sur chaque mouvement, ils perdent de la poussée.

Prends l’habitude, à chaque mouvement, de pousser loin derrière toi, bras tendu, en essayant par exemple de faire gicler de l’eau à la fin.

La pratique : comment bien nager le crawl en améliorant sa glisse ?

Il n’est pas indispensable de prendre des cours de natation pour bien nager le crawl

Tu n’as qu’à essayer cet exercice la prochaine fois que tu nages en crawl : le principe est de venir toucher le haut de tes membres inférieurs, donc ta cuisse, à chaque fois que tu finis ta poussée. Rien qu’avec ce petit exercice, tu devrais avoir une nage plus efficace. 

Alors je ne te cache pas qu’au début ça peut être un peu difficile musculairement, mais c’est normal, et c’est pour ça que tant de nageurs ne finissent pas leur mouvement, tout simplement car la fin du mouvement est dure musculairement.

Mais plus tu vas te forcer à réaliser cette fin de poussée, plus ça va devenir une habitude, plus tes muscles seront renforcés et du coup, plus ce sera simple pour toi !

  

AMÉLIORER LE MOUVEMENT DU BRAS ET DE LA MAIN.

nager le crawl en glisse

Alors avant toute chose, avant même de parler du trajet du bras, il y a une chose dont personne ne te parle jamais... et pourtant c’est la base de la base.

Je veux parler du verrouillage de ton poignet et de la fermeté de tes mains !

Dis-moi, comment veux-tu avoir une poussée efficace quand tu nages en crawl si tu as des mains toutes molles ? C’est impossible ! Et si tu te demandes comment nager plus vite en crawl, alors lis bien cette partie.

Tu auras beau faire tous les éducatifs du monde, tu ne seras jamais efficace dans l’eau avec une main molle ! Ça te parait pourtant évident, mais c’est comme finir sa poussée à la cuisse… Si tu ne verrouilles pas ton poignet avec une main ferme pour prendre de l’eau, ne compte même pas te propulser vers l’avant...

Donc, concentre-toi sur ton poignet quand tu nages en crawl et pense à l'orienter vers l’arrière du début jusqu’à la fin de ton geste.

Qu’en est il du trajet du bras et de ta poussée ?

Pour faire simple, en crawl, ta poussée ne doit pas être réalisée sur une vitesse constante ! Imagine-toi lancer une balle le plus loin possible. La logique est la même, tu vas devoir accélérer ton geste au fur et à mesure que ta main avance afin de créer de la vitesse !

Alors pas la peine de faire le trajet en « S » comme on pouvait le voir il y a quelques années, le but est maintenant de fixer le coude le plus possible et de tirer l’eau vers l’arrière.

Rappelle-toi de ce que je te disais au début :

En crawl, lorsque ton bras rentre dans l’eau, il faut que tu ailles chercher loin devant, en mobilisant tes épaules. Lorsque ta main sera loin devant, tu vas effectuer ta prise d’appuis en verrouillant ton poignet et en ayant une main ferme. Avec un coude verrouillé, tu vas effectuer une poussée dans l’axe et vers l’arrière en accélérant ton geste afin de créer de la vitesse. Et enfin tu vas terminer ton geste à la cuisse.

Ça paraît simple expliqué comme ça, mais efforce toi à réaliser ça sur chacun de tes mouvements et tu vas voir que ça devient vite compliqué.

COMMENT BIEN NAGER LE CRAWL EN TRAVAILLANT LE GAINAGE / L'ÉQUILIBRE ?

La théorie.

Quand je parle de gainage, je veux parler de la stabilité entière de ton corps. Ca part de ta tête et ça se termine jusqu’au bout de tes orteils (en passant par les avant-bras et le bas du corps) ! Ta tête doit être positionnée dans le prolongement de ton corps. 

Quand tu débutes en crawl, tu as tendance à nager avec le regard porté vers l’avant.

Mais quand tu marches dans la rue, est ce que tu regardes en permanence le ciel ? Non bien évidemment ! Dans l’eau c’est la même chose. En regardant devant tu perds tout l’équilibre de ton corps. Tu dois donc garder ta tête sous l’eau avec le regard porté vers le fond pour prendre des informations dont la plus importante est ta trajectoire. Pour ça, regarde la ligne au fond du bassin quand tu nages.

Pour ce qui est de ton corps, il doit former une ligne et être le plus profilé possible afin de garder de la vitesse et éviter d’avoir différentes résistances qui viennent perturber ta nage.

La pratique.

Pour améliorer ton gainage voici deux exercices que tu peux réaliser chez toi :

le gainage avant et le gainage latéral. 

Attention à ta posture lors de ces deux exercices : pour le gainage avant, ton dos doit être à plat, ta tête dans l’axe de ton corps, tes coudes à l’aplomb de tes épaules et les fesses bien serrés, ça va permettre de placer correctement le bas de ton dos.

Pour le gainage latéral, c’est un peu les mêmes conseils.

Porte ton regard vers l’avant, tu peux aussi avoir le bras vers le haut, ça va te permettre de te stabiliser durant l'exercice. 

Combien de temps dois-tu rester en gainage ?

Je dirais que ça va dépendre de ton niveau initial, mais si tu débutes, tu peux commencer par 4 à 6 x 15’’ , puis tu augmenteras le temps ou le nombre de séries au fur et à mesure

 

CONCLUSION : LES 7 POINTS IMPORTANTS POUR S'AMÉLIORER EN CRAWL.


Comment bien nager le crawl ? Voici les points clé pour bien glisser dans l’eau :

  •  Une bonne amplitude
  •  Un poignet verrouillé
  •  Une main ferme
  •  Une poussée rectiligne en accélérant
  •  Une main qui sort au niveau de la cuisse
  •  Une tête bien placée
  •  et un corps droit !

Allez ! Maintenant, à toi de jouer !

Et si tu veux aller plus loin, tu peux télécharger notre guide technique pour améliorer ta nage.

ebook-nager-passion
flèche nager passion
  • Des conseils avisés pour apprendre à plonger et faire ses virages culbutes
  • Des fiches techniques avec des exercices pour les 4 nages
  • 2 séances de natation 100% technique pour améliorer sa glisse en natation
  • 66 pages illustrées pour t'aider à progresser en natation et être meilleur techniquement

A propos de l'auteur

NagerPassion

Amis depuis maintenant plus de 20 ans, nous nous sommes retrouvés aujourd'hui porté par une envie commune: transmettre notre passion de l'entraînement pour vous permettre d'améliorer votre technique de nage

Car nager, c'est bien, mais bien, nager c'est, mieux !

  • Y a plus qu’à essayer. La notion de verrouillage du coude est très abstraite pour moi. Je n’arrive pas à le faire ou même à le comprendre. Enfin ma poussée finale est généralement un peu dans le vide. Même en faisant gicler de l’eau exagérément, je ne ressens aucune différence.

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Nos lecteurs aiment aussi:

    Son équipement natation le Guide 2020

    Les bienfaits de la natation

    Comment nager le papillon ? [GUIDE 2020]

    La natation pour tous en 2020

    Choisir ses palmes de natation [guide complet 2020]

    Les élastiques de natation [Le Guide complet pour faire son choix en 2020]

    >